mardi 2 octobre 2018

Momentini

- Un vieux facteur, livreur de colis, qui, dans la rue, fredonne Comme ils disent. C'est possible aujourd'hui.

- Un anniversaire un peu tristounet, une visite à l'hôpital où le malade (grave) a gardé tout son humour. C'est possible.

- Une vieille bénévole d'Emmaüs qui, en vendant des livres, aime parler littérature et dire ses préférences, qui ressemblent aux miennes. C'est possible.

- Une amie qui, en venant me voir, oublie un des ses rendez-vous professionnels. C'est possible.

4 commentaires:

Yann Karagar a dit…

en d'autres termes, ça n'est plus "momentini", mais plutôt SNCF !

Cornus a dit…

Oui, oui, bien bien...

Cornus a dit…

Karagar> Un train enfin à l'heure ? C'est possible !

Calyste a dit…

Karagar : bravo !

Cornus : il faut attendre celui qui sifflera trois fois....