vendredi 23 septembre 2016

Un amour de jeunesse

 Aujourd'hui, elle a 84 ans et chante encore. J'étais amoureux de Petula Clark parce qu'elle ressemblait à ma cousine ! Et, dans cette vidéo, cerise sur le chariot, il y a Audrey Hepburn....


Trouvailes (catalanes) 2

Suite des perles de nos deux héros en Catalogne.
- Il est bon, ce fromage. Mais je ne comprends pas : c'est du riz cuit et il n'y a pas de grain ? (Le grain, ce n'est pas le riz qui l'a !)
- Pour y penser, je vais mettre un postiche sur la porte du frigo. (Oui, sinon, c'est à s'arracher les cheveux !)
- Moi, je n'ai jamais tué de canard vivant ! (C'est vrai que mort, il court moins vite !).
- Des chips sans sel, ça existe ! (Des chips-étalon, peut-être ?)

jeudi 22 septembre 2016

Catalogne 2016 (5)

Un jour sans grande inspiration : je commence à bien avoir écumé le coin. Cap au sud par la route en corniche, plus longue mais beaucoup plus belle que la voie rapide, si l'on ne craint pas les virages.

Arrêt plus que rapide à Sant Feliu de Guixols pour visiter le monastère. Au musée, que nous décidons d'un commun accord de ne pas visiter, on nous apprend que les heures d'ouverture du monastère bénédictin (X°-XI°) dépendent exclusivement du bon vouloir du curé qui s'en occupe. Il nous fallait au minimum attendre une ou deux heures. Un petit coup d’œil à l'arc de Sant Benet (forcément !) et on repart.






Encore un peu plus au sud, LLoret de Mar. Station balnéaire très courue pour la qualité de ses plages. Petite promenade en bord de mer avant de se désaltérer en terrasse avec la Vichy catalane : eh oui, ça existe et c'est, à mon avis, bien meilleur que la fameuse Saint-Yorre française ! Par hasard, au détour d'une rue, je découvre une église un peu particulière. Il s'agit de Sant Romà, construite entre 1509 et 1522, dans le style gothique catalan, et  plusieurs fois remaniée par la suite en particulier en 1916 où la chapelle du Baptistère et celle du Saint-sacrement furent conçues dans le style moderniste par Bonaventura Conill i Montobio. Le mélange de style est assez surprenant.









Et un peu de musique, ça vous dirait ? (165)

L'automne, déjà !


Catalogne 2016 (4)

Temps mitigé ce jour-là. Pas de plage donc. Que visiter pas trop loin puisque l'après-midi est déjà bien avancé ? Le vieux voisin français, que nous évitons comme la peste tant il est bavard et pontifiant, avait pourtant réussi un jour à nous coincer pour nous faire "admirer" les photos qu'il avait prises au jardin botanique du cap Roig à Calella de Palafrugell. Les photos n'étaient pas terribles mais le jardin m'avait intéressé. En route.

Le jardin et son château datent de 1927 et sont dus à un colonel russe, Nicolaï Woevodky, et à son épouse anglaise, décoratrice passionnée de jardinage qui, cette année-là, s'installèrent sur la Cota Brava. Les plantes que l'on y trouvent accrochées aux pentes surplombant les falaises de Calella proviennent du pourtour méditerranéen et d'autres parties du monde, comme le Chili, l'Afrique du sud ou l'Australie. Pas forcément la meilleure époque pour les plantes et arbustes à fleurs, desséchées par la chaleur, mais une magnifique collection de  cactées. Belle visite donc, même si éprouvante pour les mollets, tant la pente est rude ! Seules les œuvres d'art disséminées dans les plantations m'ont laissé relativement indifférent.






















mercredi 21 septembre 2016

Trouvailles (catalanes)

Dommage que, l'ambiance s'étant considérablement détériorée, nos deux lascars aient fini par nous quitter car ce fut, de leur part, un véritable feu d'artifice !

D'abord les découvertes : l'un d'eux (soixante-douze ans tout de même !) a appris pendant ce séjour :
- que les sardines avaient des écailles.
- qu'il existe des sachets pour faire des glaçons.
- que la traite des vaches se faisait deux fois par jour.

Et puis, les mots, bien sûr :
- je n'aime pas la morue, je préfère le cabillaud. (Chacun ses goûts !)
- le gouvernement a bien raison d'enfermer les jeunes qui se radicalisent en cellules de dératisation. (c'est sans doute ce que d'aucuns appelaient la rat-caille !)
- Quand une méduse est au fond de l'eau, c'est qu'elle est morte. ( Quand elle est en surface, c'est probablement qu'elle manque d'air !)

Catalogne 2016 (3)

Maintenant un petit village très, très tranquille, voire désert, dont le nom ne sonne pas vraiment espagnol (peut-être catalan) : Ullastret. Encore des murailles mais cette fois-ci dans les terres. Nous ne visiterons que la vieille ville haute. Le site archéologique ibère, en contrebas, n'est, paraît-il, pas très intéressant (et puis, question archéologie, il va bientôt y avoir un gros morceau).

Promenade dans des rues abandonnées. Visite extérieure uniquement puisque, encore une fois, l'église romane Saint-Pierre est fermée (peut-être à cause de l'heure déjà avancée). A noter une surprenant loggia à l'italienne et un nom de rue qui vous dira quelque chose.... J'ai appris en rentrant qu'il s'y trouve aussi une fabrique artisanale de "recuit", fromage blanc à base de lait de brebis dont, grâce aux Dupond(t), j'aurai l'occasion de reparler.