lundi 13 février 2012

Les paroles d'abord

Afin de savourer pleinement le billet qui va suivre.

Que c'est bon d'être demoiselle
Car le soir dans mon petit lit
Quand l'étoile Vénus étincelle
Quand doucement tombe la nuit

Je me fais sucer la friandise
Je me fais caresser le gardon
Je me fais empeser la chemise
Je me fais picorer le bonbon

Je me fais frotter la péninsule
Je me fais béliner le joyau
Je me fais remplir le vestibule
Je me fais ramoner l'abricot

Je me fais farcir la mottelette
Je me fais couvrir le rigondonne
Je me fais gonfler la mouflette
Je me fais donner le picotin

Je me fais laminer l'écrevisse
Je me fais foyer le cœur fendu
Je me fais tailler la pelisse
Je me fais planter le mont velu

Je me fais briquer le casse-noisettes
Je me fais mamourer le bibelot
Je me fais sabrer la sucette
Je me fais reluire le berlingot

Je me fais gauler la mignardise
Je me fais rafraîchir le tison
Je me fais grossir la cerise
Je me fais nourrir le hérisson

Je me fais chevaucher la chosette
je me fais chatouiller le bijou
Je me fais bricoler la cliquette
Je me fais gâter le matou

Et vous me demanderez peut-être
Ce que je fais le jour durant
Oh! cela tient en peu de lettres
Le jour , je baise, tout simplement

Paroles: Colette Renard. Musique: G.Breton & Raymond Legrand 1963
© Disque Vogue

9 commentaires:

laplumequivole a dit…

Quelle merveille !

christophe a dit…

Ah ça faisait une éternité que je ne l'avais pas entendue !

Calyste a dit…

La Plume et Christophe: j'avais cru avoir déjà fait un billet sur cette chanson. Après vérification, il n'en est rien. Peut-être dans un blog que je suis...

FD a dit…

Alors n'avais-je pas raison ?

Marie a dit…

On savait vivre en ces temps là ...

Calyste a dit…

FD: comme d'habitude (ou presque....)!

Calyste a dit…

Marie: on n'avait surtout pas peur des mots!

Cornus a dit…

Ah je l'ai déjà entendue à la radio.

Calyste a dit…

Cornus: oui, il y a un ou deux jours. C'est ce qui m'a fait m'en souvenir. Apparemment, nous sommes sur les mêmes ondes...